Calibrez votre investissement locatif

Il n’est pas toujours facile pour un propriétaire d’optimiser le profit de son investissement locatif. Il est en effet souvent confronté à différentes difficultés. Elles peuvent être relatives à la localisation du logement qui entraîne une vacance prolongée. Ces pertes peuvent aussi découler d’une méconnaissance, par lui des allégements fiscaux auxquels il peut accéder. Pour remédier à ces différentes situations, le bailleur doit prendre certaines précautions. Voici les astuces intéressantes pour améliorer votre rendement locatif.
Privilégiez un investissement dans la périphérie de Paris

Paris et Lyon sont connues pour être des zones à fortes densités urbaines. Investir dans ces villes peut nécessiter des moyens importants. Il est recommandé aux investisseurs d’acheter des biens immobiliers dans les villes limitrophes. En effet, de plus en plus de demandeurs de bail préfèrent le calme des banlieues.

De même, louer en périphérie est une alternative aux coûts élevés du loyer en agglomération. Par ailleurs, les familles de grandes tailles choisissent d’habiter en banlieue pour disposer de plus d’espaces. En achetant un bien locatif dans les villes périphériques de Paris, vous êtes certain de trouver des locataires, la demande étant élevée.

De préférence, achetez le logement locatif dans un quartier périphérique desservi par le métro ou le tram. Cela facilite le transport des locataires vers les grands centres urbains pour vaquer à leurs occupations. Les risques de vacance de location sont élevés dans une zone mal desservie ou inaccessible. Cela peut donc constituer un obstacle à la rentabilité de l’investissement locatif.

Les meilleures destinations pour améliorer le rendement de votre location en Île-de-France sont :

Noisy-le-Grand,
Saint-Denis,
Nanterre,
Vitry-sur-Seine,
Aubervilliers et
Champigny-sur-Marne.

Le tarif au mètre carré dans ces villes limitrophes de Paris fait partie des plus bas de la France. Au même moment, le prix du loyer pratiqué est relativement élevé.
Choisir des villes en devenir pour un investissement locatif

Les villes en devenir attirent aussi les locataires d’immeubles ou d’appartement. Ces cités connaissent un essor avec la construction de gare SNCF et des projets de création de lignes de métros. De même, la dynamique urbaine est remarquable avec l’installation de nombreuses entreprises.

L’émergence des établissements scolaires dans les différents quartiers constitue aussi un facteur motivant pour les parents. Ils peuvent ainsi déposer leurs enfants à l’école et se rendre au travail sans traverser toute la ville.

Si vous choisissez d’investir dans ce type d’environnement, les risques de vacance de logement sont quasi nuls. Les demandes de logements dans les villes en construction sont en effet en constante augmentation. Votre rendement locatif peut donc être amélioré rapidement.
Investir dans un logement neuf

L’achat d’un ancien immeuble est peu coûteux comparé à ce que l’acquission d’un bien neuf requiert. Cependant, en optant pour le second type d’investissement, vous pouvez bénéficier de nombreux avantages. La mise en location de ce bien vous permet en effet de réduire vos charges fiscales. Grâce à la loi Pinel, cet allégement peut s’étendre sur une durée allant de 6 à 12 ans. Vous êtes aussi exonéré du versement des redevances foncières pendant 24 mois.

Par ailleurs, le revenu foncier est déduit en partie du montant d’acquisition d’un immeuble neuf. De même, en achetant ce type de bien, vous pouvez le mettre immédiatement en location. Vous n’avez plus besoin d’engager des frais pour des rénovations. En ce qui concerne, les formalités, vous ne dépensez que 1,5% du prix d’achat pour les droits de mutation.

Cette taxe est de l’ordre des 8% si vous achetez un immeuble ancien. Par ailleurs, le logement neuf est construit suivant les normes modernes en vigueur. Elles permettent de réduire les factures énergétiques sur le long terme. C’est d’ailleurs le type de logement que les locataires écoresponsables recherchent à l’heure de la transition écologique.

En achetant un logement neuf, vous pouvez aussi profiter de la garantie décennale. Cette assurance immobilière permet de réparer sans frais certains types de dommages subis par le logement. Elle est valable pendant les 10 premières années après la construction de l’immeuble.
Évaluer votre rendement locatif avant d’investir

Pour tout projet d’achat et de mise en location d’immeuble, vous devez évaluer d’abord votre rendement éventuel. Cela vous permet d’avoir une idée précise du profit à tirer et des moyens à mettre en œuvre pour l’optimiser. Pour ce faire, vous devez prendre en compte certains éléments.

Il faut d’abord déterminer votre capacité d’emprunt afin d’effectuer un prêt immobilier juste. Considérez aussi les taxes foncières applicables dans votre région. Vous devez par ailleurs choisir un régime fiscal avantageux pour vos revenus locatifs. Le prix de la location dans la zone d’implantation de l’immeuble est également un facteur déterminant pour le calcul du rendement locatif.

A propos de Laurence 145 Articles
Je partage ici mon expérience dans l'investissement immobilier, la fiscalité et la gestion de patrimoine.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*