Investissement locatif dans l’ancien vs le neuf : quels avantages pour vous ?

Investissement locatif dans l'ancien vs le neuf : quels avantages pour vous ?

L’investissement locatif constitue un moyen intéressant de placer son argent et obtenir un rendement attrayant. Si beaucoup d’investisseurs se tournent vers le marché du neuf, il est également possible d’envisager l’achat d’un bien immobilier ancien pour mettre en location. Quels sont donc les atouts et bénéfices de choisir un investissement locatif dans l’ancien plutôt que dans le neuf ? Voici un focus sur les principaux éléments.

Prix d’achat plus attractif

Un écart tarifaire significatif sépare généralement le marché de l’ancien de celui du neuf. En effet, le prix d’achat d’un bien immobilier ancien est souvent moins onéreux que celui d’une résidence neuve, ce qui permet aux investisseurs de bénéficier d’une entrée en matière plus accessible. Il s’agit là d’un avantage financier indéniable, d’autant plus que cette différence de prix peut s’amortir au fil des années grâce à la rentabilité locative.

Emplacement recherché

Les biens immobiliers anciens sont souvent situés en centre-ville ou dans des quartiers agréables offrant une large variété de services et commodités (commerces, transports, écoles, etc.). L’investissement locatif dans ces zones prisées garantit généralement une demande soutenue et une grande facilité de mise en location, avec des taux de vacance réduits.

Potentiel de valorisation

Un bien immobilier ancien ayant un emplacement recherché et disposant d’un potentiel de modernisation présente également une perspective de valorisation intéressante. En améliorant la qualité du logement, par exemple, en rénovant la cuisine ou la salle de bain, l’investisseur peut augmenter le loyer et ainsi optimiser la rentabilité locative. Par ailleurs, la plus-value réalisée lors de la revente d’un bien immobilier ancien est souvent supérieure à celle d’un logement neuf, notamment grâce aux travaux de rénovation effectués.

Aides fiscales

Même si les dispositifs de défiscalisation sont associés aux investissements dans le neuf, il existe des aides fiscales dédiées à l’achat de biens immobiliers anciens. Parmi elles, on retrouve notamment les dispositifs Pinel ancien réhabilité, Denormandie ou encore Malraux. Ces derniers permettent aux investisseurs d’amortir une partie de l’investissement grâce à des réductions d’impôt sur le revenu.

Frais d’acquisition répartis sur plusieurs années

L’autre gros avantage de choisir un investissement locatif dans l’ancien plutôt que dans le neuf concerne les frais annexes. Si dans le neuf, il faudra payer les frais de notaire (entre 2% et 3%) en plus du prix d’achat du bien, pour un appartement non meublé acheté à un particulier en résidence principale, il est possible de déduire une partie des frais d’acquisition. De plus, dans le cas d’un bien ancien, les travaux de rénovation effectués avant la mise en location sont également déductibles des revenus fonciers.

Gestion locative facilitée

Investir dans un bien immobilier ancien permet de bénéficier d’une gestion locative moins contraignante que pour un logement neuf. Même si les normes environnementales sont moins élevées que celles exigées dans le neuf, l’ancien présente l’avantage d’être soumis à des garanties moins strictes en matière de construction, ce qui facilite la location et la maintenance du logement ainsi que les démarches vis-à-vis des locataires ou des syndics.

A propos de Laurence 116 Articles
Je partage ici mon expérience dans l'investissement immobilier, la fiscalité et la gestion de patrimoine.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*